CTM TUYAUTERIES MATERIAUX COMPOSITES : 2017

 

 

   CTM TUAYUTERIES MATERIAUX COMPOSITES : 2017

 

 

 

Découvrez un document complet relatif à la conception et à la fabrication de réseau de tuyauteries en matériaux composites. Ce document regroupe des recommandations issues du retour d’expérience des Constructeurs et Exploitants

La Structure du CTM est la suivante :

Partie G – Généralités
Partie M – Matériaux
Partie C – Conception et calculs
Partie F – Fabrication
Partie CE – Contrôles-Essais-Inspection

Domaine d’application

Le CTM Tuyauteries Matériaux Composites propose un ensemble de recommandations relatives à la conception et à la fabrication de réseaux de tuyauteries en matériaux composites installées sur des sites privés.

Matériaux

Les recommandations de cette Partie permettent d'effectuer le choix des matériaux (résine, fibre, type de fabrication…). Des valeurs de caractéristiques mécanique et physique sont proposées ainsi que des conditions de livraison. Les résines prises en compte sont les résines polyester UP, les résines vinylester VE et les résines époxy EP renforcées par des fibres de verre de type E.

Conception et calculs

Les recommandations de cette Partie permettent de vérifier la résistance mécanique de composants tubulaires (tubes droits, coudes, tés…), de réaliser une analyse de flexibilité du réseau de tuyauterie, d'en concevoir les assemblages, de définir le supportage… Le critère de Tsai-Wu est mis en œuvre afin de s’affranchir du mode de défaillance par perlage. De nombreuses courbes de perlage issues d’essais et associées à des valeurs de coefficients de sécurité sont répertoriées dans cette Partie afin de vérifier la résistance mécanique des composants.

Fabrication

Cette Partie propose des recommandations relatives aux opérations de découpage, d’assemblage, de collage, de frettage, de traitements thermiques de réticulation… Des spécifications sont également données afin de réaliser les qualifications des colleurs et stratifieurs et les qualifications de modes opératoires de collage et de stratification.

Contrôles – Essais – Inspection

Cette Partie concerne les opérations à effectuer afin de vérifier que l’ensemble des prescriptions du CTM sont respectées et donc que la qualité de l’équipement réalisé assure la sécurité prévue en exploitation. Les spécifications relatives au contrôle visuel et au contrôle de la polymérisation par dureté Barcol sont données par des annexes obligatoires. Le contrôle de la polymérisation par DSC (Analyse Calorimétrique Différentielle) fait l’objet d’une annexe informative. Lorsque des contrôles par ultrasons ou radiographiques sont exigés, ceux-ci peuvent être mis en œuvre sur la base d’annexes informatives proposées par le CTM.