Vous recherchez une information ? Les questions les plus fréquemment posées sont recensées dans notre FAQ. Consultez le thème qui vous intéresse.

La liaison robe-toit a effectivement une influence sur la frangibilité du réservoir, l’inéquation à vérifier étant celle donnée par la formule CA2.2.3 ou CA2.3.3. (Pression de la phase gazeuse entraînant la défaillance de la liaison robe-fond = 1,5 x Pression de la phase gazeuse entraînant la défaillance de la liaison robe-toit) Les modèles de calcul par éléments finis utilisés pour développer les règles de calcul de l’Annexe CA2 du CODRES supposent que la soudure robe-toit soit continue. Hors de ce domaine d’application, la formulation proposée par l’Annexe CA2 du CODRES n’est pas vérifiée. Lorsque la soudure est discontinue, d’autres méthodes de calcul type éléments finis peuvent être applicables.

La distance de 25 mm entre soudures (renfort du piquage et ancrage) est acceptable pour des réservoirs ayant une épaisseur de paroi de 6 mm et pour des soudures d’angle